French Arabic Bulgarian Chinese (Simplified) English German Greek Haitian Creole Hindi Italian Portuguese Romanian Spanish Thai Turkish
Conversie optimalisatie Trouwfotograaf
Bruidsfotografie Bruidsfotograaf

Faiblesse sexuelle :comment rechauffer ces hommes froids ?

Comment peut-on définir la faiblesse sexuelle ?

La faiblesse sexuelle est une affection qui touche la femme comme l’homme .La faiblesse sexuelle, c'est en fait l'incapacité de jouer son rôle dans la relation sexuelle due à l'impossibilité d'érection suffisante du pénis.

Elle est différente de l’impuissance sexuelle ou encore l’éjaculation précoce.

La femme sexuellement froide, ressent un blocage de ses aptitudes émotives, elle ne ressent plus aucune excitation, certaines même ressentent des douleurs quand elles ont des rapports sexuels.

La faiblesse sexuelle la plus fréquente est celle des muscles du périnée. C'est ce que l'on appelle aussi le plancher pelvien. Ce groupe musculaire très puissant constitue en effet un plancher sur lequel reposent tous les organes présents dans notre ventre, à commencer par le tube digestif et les organes sexuels féminins comme l'utérus, les trompes ou les ovaires. Or ce plancher est souvent trop fragile, insuffisamment musclé.

En effet, un plancher pelvien peu musclé a tendance, chez l'homme, à entraîner uneéjaculation trop rapide et une diminution des sensations de plaisir sexuel.

Chez la femme, un périnée peu musclé est à l'origine d'impossibilités à atteindre l'orgasme, à un faible ressenti du plaisir sexuel.

Quelles peuvent en être les causes ?

Les causes toxiques : Par altération de la conscience et de la sensibilité : alcoolisme, cocaïne, héroïne, méthadone. Par son action vasculaire : le tabagisme

Les causes métaboliques : 
 le diabète (mécanisme neurologique et(ou) vasculaire 
 l’obésité. 
 dyslipidémie (augmentation du cholestérol et des triglycérides) 
 cirrhose du foie

Les causes médicamenteuses : 
 Tous les neuroleptiques y compris le sulpiride 
 les antidépresseurs : tricycliques, IMAO, lithium. 
 les anxiolytiques, surtout les benzodiazépines à forte dose 
 de nombreux antihypertenseurs : centraux, bêta-bloquants, diurétiques hyperkaliémiants
 hormones : estrogènes, antiandrogènes, antagonistes de la LH-RH. Ils ne sont administrés à l’homme que dans des cas très particuliers. 
 De nombreux autres médicaments : citons les fibrates (traitement des dyslipidémies), anti H2 (anti ulcéreux telle la cimétidine, en vente libre), digitaliques (digoxine), cytostatiques (chimiothérapie).

Les causes plutôt vasculaires : 
 homme de plus de 35 ans, avec des facteurs de risques artériels. le début est progressif ainsi que l’aggravation 
 l’érection, si elle existe, n’a pas une rigidité suffisante. 
 disparition des érections nocturnes (s’il existe des érections nocturnes on peut exclure toute cause vasculaire) 
 pas d’amélioration avec un autre partenaire, une stimulation visuelle, ...

Les causes hormonales : 
 c’est une cause rare en fait, il y a une chute de la libido (disparition de l’envie, du désir). Il existe des érections nocturnes de rigidité normale, mais rares. 
 Il existe d’autres signes de carence d’hormones mâles : diminution de la pilosité, atrophie des organes sexuels, développement des seins

Cause neurologique : C’est une cause rare aussi. La maladie neurologique est le plus souvent déjà connue : 
 sclérose en plaques, Parkinson, traumatisme de la moelle, chirurgie sur le pelvis (le bas-ventre), fracture du bassin...

Cause psychologique : De loin, la cause la plus fréquente. 
 en général il s’agira d’un patient jeune. Le début est souvent brutal. 
 Point important il y a des érections nocturnes 
 les stimulations visuelles peuvent provoquer des érections. 
 L’impuissance subira des variations suivant les jours, les circonstances ou la partenaire, et la perte de l’érection se produira plutôt dès la pénétration. 
 Les raisons à l’origine du trouble peuvent être fort diverses : * ratage des premières expériences sexuelles (éjaculations précoces, pannes). Education rigide * anxiété, névrose, conflit conjugal ou familial, évènements stressants, décès, peur de maladie sexuellement transmissible, peur de l’échec, environnement stressant, surmenage, "usure" du couple. * la partenaire peut être en cause : a-t-elle un désir ? Est-elle « active » ? Est-elle frigide ? Est-elle peu désirable physiquement ou psychologiquement ?

Comment se prévenir contre la faiblesse sexuelle ?

- Eviter la sédimentation qui est l’accumulation de l’énergie sans les évacuer.

-  Eviter les aphrodisiaques qui font doublement travailler les nerfs.

- Faire du sport pour évacuer le stress accumuler durant la journée.

- il ne faut pas mal traiter le paludisme qui est la principale cause des maladies dont nous souffrons, car il attaque les globules rouges.

-consommer le poisson et le bouillon.

- éviter de manger trop salé ou trop sucré, les aliments gluantes, gombo et autre, les boissons alcoolisée etc.

Conseils

- II faut oublier toute organisation dans le sexe et laisser libre cours au désir, l'homme n'est pas une machine accomplissant des mouvements à un temps précis et ses sentiments diffèrent d'un moment à l'autre. 2- Laisser tous les problèmes du travail en dehors de la maison. 3- Ne pas avoir de relation sexuelle si aucun désir n'est présent ni à un moment inopportun. 4- Dominer ses appréhensions, ce qui engendrera la confiance qui engendre la réussite au bout du compte.

Quoique soient les causes de la relation sexuelle, il y a une chose que nous pouvons dire, l'homme atteint de faiblesse sexuelle ressent un stress lors de la pratique, stress probablement dû à la colère qui elle-même est peut-être due à la peur de la colère en soi. Cependant, la question primordiale est de savoir s'il peut faire en sorte de diminuer l'ampleur de sa faiblesse sexuelle ?

Cette question est à poser à la femme comme à l'homme quand l'un d'eux est atteint de faiblesse sexuelle. Il y a plusieurs fautes que commet la femme qui contribuent à la faiblesse sexuelle de son mari. Elle croit donc que son rang personnel dépend du bon comportement de son mari au lit, mais s'il est sexuellement faible, sa faiblesse grandira et il se verra obliger d'éviter le sexe de longs mois par peur de l'échec et que sa femme se sente humiliée en pensant qu'elle n'est pas attirante et qu'elle est incapable de séduire son mari.

Ce que le mari atteint de ce mal a besoin est l'aide de son épouse en toutes circonstances. Il est aussi important avant tout que la sensation de stress de l'homme se change en un sentiment de paix et de calme pour que la pratique puisse se faire en ce sens, petit à petit, jour après jour, en usant des caresses continues pour qu'enfin l'érection adéquate survienne pour connaître une relation tout à fait naturelle.

Il n'y a donc de meilleur remède à cette faiblesse sexuelle qu'une épouse amoureuse et tendre soignant son mari en usant de chaudes caresses et en l'encourageant.

Serigne lamine Bara Fall propose un traitement basé sur le Coran et les plantes traditionnelles. Avec lui débarrassé vous pour toujours de troubles sexuel.

Par Serigne lamine Bara Fall.

Guédiawaye arret Double Less.

Tel: +221 77 646 41 21 – 76 283 98 69 – 33

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.    Skype: laminefall1976

Site web: http://www.laminebarafall.com

SERIGNE LAMINE BARA FALL

Guédiawaye arrêt Double Less

Contact : 77 646 41 21 - 76 283 98 69

Skye : laminefall1976

Email: laminefall1976@hotmail.fr

Site web: http://www.laminebarafall.com

© 2014 Assane Cissé & Sidy Diaouné