French Arabic Bulgarian Chinese (Simplified) English German Greek Haitian Creole Hindi Italian Portuguese Romanian Spanish Thai Turkish
Conversie optimalisatie Trouwfotograaf
Bruidsfotografie Bruidsfotograaf

Alzheimer : Le tabac, le stress, l’alcool, le diabète facteurs de risque.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

La maladie d’Alzheimer est nommée d'après un médecin allemand, Alois Alzheimer, la maladie d'Alzheimer provoque un dysfonctionnement dans le fonctionnement du cerveau. Il s'agit d'une maladie mortelle, qui s'aggrave avec le temps. Alzheimer détruit les cellules du cerveau d'une personne et cause des difficultés à se rappeler des choses.

Alzheimerinflue sur la pensée et le comportement d'une personne et porte atteinte à sa vie quotidienne et sociale. Le risque de contracter la maladie d'Alzheimer augmente avec l'âge.



Qu-est-ce que la Maladie d'Alzheimer : ?




La maladie d'Alzheimer est caractérisée par des lésions cérébrales et l'apparition, dans le cerveau, de"plaques séniles". De façon schématique, nous pouvons considérer cela comme des ensembles, constitués notamment de protéines, qui n'accomplissent plus leur rôle et empêchent le bon fonctionnement cérébral en "tuant" les neurones. Cela entraine différents signes cliniques, détaillés ci-dessous.



Quels facteurs influencent le développement de la maladie?






La particularité de la maladie d'Alzheimer est qu'elle est liée au vieillissement. Les chiffres sont parlants. Les diverses causes de la maladie sont donc des accélérateurs du vieillissement. La maladie peut être provoquée par une multiplicité de facteurs. De plus, un facteur seul n'a pas de poids. C'est l'addition de différents facteurs qui augmente la probabilité de développer la maladie.

• Diabète

• Porteur du Virus de la maladie de l’herpès

• Troubles vasculaires

• Traumatisme cranien

Déterminé à la naissance

• Trisomie 21

• Age

• Sexe (feminin)

• Classe sociale défavorisée

Agressions externes

• Tabac

• Stress

• Champs électroniques

• Anesthésiques







Donc, aucun de ces facteurs n'est la cause de la maladie mais plusieurs de ces facteurs mis ensemble aggravent la cascade d'évènements qui conduit à la dégénérescence puis mort des neurones.

Les fumeurs présentent un risque doublé de développer la maladie d'Alzheimer que les personnes qui n'ont pas cette mauvaise habitude. Chez les fumeurs, la mémoire verbale diminue rapidement à partir de l'âge de 43 ans. Selon de récentes études, la nicotine est bénéfique à court terme pour la mémoire et la vitesse de réaction, mais, dans le long terme son effet est dévastateur.

L'abus d'alcool rend une personne avec une mémoire normale en une personne sans cerveau à la fin.



Quels sont les signes signes ou symptômes précurseurs de la maladie ?


Pertes de mémoire qui nuisent aux activités quotidiennes -Difficulté à assimiler de nouvelle information ou à s’en souvenir.

Difficultés à exécuter les tâches familières et planifier sa vie quotidienne

Problèmes de langage – difficulté à s’exprimer et trouver les mots justes

Désorientation dans l’espace et dans le temps

Jugement affaibli



Difficultés face aux notions abstraites

Une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer peut avoir de grandes difficultés à accomplir des tâches, par exemple, ne pas comprendre ce que représentent les chiffres indiqués dans le carnet de chèques.

Égarement des objets

Changements d’humeur ou de comportement

Une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer peut changer d’humeur très rapidement, par exemple, du calme aux pleurs et à la colère, sans raison apparente.

Changements dans la personnalité

Une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer peut devenir confuse, renfermée et méfiante. Au nombre des changements possibles, on compte aussi l’apathie, la peur et des comportements qui lui sont inhabituels.

Perte d’intérêt

Une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer peut devenir très passive et pourra avoir besoin de beaucoup d’encouragements pour prendre part aux activités.



Que peut-on faire en matière de prévention?


- Toute forme d'activité physique un peu soutenue et régulière a des vertus sur le plan cardio-vasculaire, sur le diabète mais aussi sur la prévention de la maladie d'Alzheimer, notamment parce qu'on préserve ainsi les capacités de compensation du cerveau - l'idée étant ainsi de reculer l'échéance.

- Niveaux plus élevés de l’éducation formelle

- Un travail stimulant

- Activités de loisirs mentalement stimulantes, telles que la lecture, jouer à des jeux ou jouer un instrument de musique

- Fréquentes interactions sociales

De façon plus générale, il est important d'éviter le repli sur soi, la routine, de faire attention à soi. Quelqu'un qui vieillit mal a plus


de risque de développer la maladie. D'une certaine façon, prendre du plaisir à la vie fait donc partie de la prévention. Même si cela ne se décrète pas, il faut sans doute se forcer un peu!





Par Serigne lamine Bara Fall.

Guédiawaye arret Double Less.

Tel: +221 77 646 41 21 – 76 283 98 69 – 33

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Skype: laminefall1976

Site web: http://www.laminebarafall.com/

SERIGNE LAMINE BARA FALL

Guédiawaye arrêt Double Less

Contact : 77 646 41 21 - 76 283 98 69

Skye : laminefall1976

Email: laminefall1976@hotmail.fr

Site web: http://www.laminebarafall.com

© 2014 Assane Cissé & Sidy Diaouné